Out of place

Igor, costume trois pièces, crâne dégarni, sourcils épais, sourire ravageur (au sens littéral), est persuadé d’être un véritable tombeur et un aventurier sans peur, le digne héritier de James Bond et de Casanova réunis ! Toutefois, sans vouloir l’offenser, il serait plutôt celui d’Austin Power et de Johnny English
Cependant, il est vrai que cet homme ordinaire se trouve souvent dans des situations rocambolesques, dont il est le héros bien malgré lui. Peut-être est-ce son amour pour Petruchka qui lui donne des ailes ! Mais quand bien même serait-ce pour sa chère et tendre (une inconnue croisée dans un cabaret qui a laissé tomber un bout de papier, soit dit en passant), son histoire n’a ni queue ni tête ! Alors on se demande si, notre cher Igor n’est tout simplement pas en train de rêver… Si, après avoir dérangé tout le monde pour s’asseoir sur scène, il ne s’est pas assoupi sur sa chaise, comme un spectateur qui se serait endormi pendant un spectacle… Cette impression semble se confirmer à la fin de la pièce, lorsqu’Igor reprend ses esprits et s’en va, comme il est venu, en importunant le public pour rejoindre la sortie. Mais cela n’est que notre ressenti. D’autres personnes auront peut-être une autre interprétation. Et c’est là tout le charme de ce seul en scène, de cette comédie sans paroles et sans décor ! Tout nous est suggéré ! Grâce au mime, le comédien, ancien élève et assistant de Marcel Marceau, parvient en effet à rendre « l’invisible visible et les absents présents » !

L’artiste

Guérassim Dichliev est bulgare, il découvre le mime en 1989. En 1993, il est à Paris. Il entre à l’école de Marceau. Il en devient ensuite l’assistant. À l’image de son maître qui créa Bip, l’alter ego grâce auquel le mime Marceau entra dans tous les imaginaires, il revêt dans ce spectacle un personnage aux traits marqués, unique comme les grands clowns s’inventent leurs doubles de scènes qui autorisent leurs rires, leurs rêves, leurs paniques, leurs histoires. C’est ainsi qu’il entre en jeu, comme un spectateur de plus, anonyme, jouant des coudes et des excuses pour finalement trouver sa place… comme le titre ironique du spectacle l’indique : « Out of place ». C’est aussi une entrée ludique dans l’univers tonitruant de ce personnage en manteau long, en chapeau, comme sorti d’un film en noir et blanc. Non, plutôt que de rentrer dans son univers, c’est plutôt le contraire qui arrive. L’univers du bonhomme envahi soudain tout. Et c’est un déferlement d’histoires, comme un rêve qui se transforme en cauchemar et le cauchemar en rêve et ainsi de suite.

icône soirée spectacle

Soirée Spectacle

Spectacle à 20h

Possibilité de tapas, entrées, plats et desserts au prix de la carte avant et après le spectacle

Plein tarif : 10€

icône soirée spectacle

Soirée Convivialité

Spectacle à 20h

Comprenant une assiette de tapas, une pression ou un verre de vin et le spectacle

Plein tarif : 35€

Tarif réduit : 31€

icône soirée privilège

Soirée Privilège

Spectacle à 20h – Dîner à 21h30

Comprenant un kir ou prosecco, une entrée, un plat, un dessert, une boisson chaude et le spectacle

Plein tarif : 50€

Tarif réduit : 46€